La loi et l’ordre à Portsmouth

29 août 2015

Portsmouth est une ville américaine d’environ 100 000 habitants située en Virginie, au centre de la côte Est des États-Unis.

Kirill-Ivanovich Denyakin

Le 23 avril 2011, le policier Stephen Rankin abat Kirill-Ivanovich Denyakin, un cuisinier de 26 ans de cette ville.

À la suite du signalement d’un cambriolage, le policier s’était rendu où demeurait la victime.

Denyakin, en état d’ébriété, y causait du vacarme. Des voisins avaient appelé la police en prétendant qu’il y avait eu un cambriolage, ce qui était faux.

Arrivé sur les lieux, le policier avait rapidement trouvé Denyakin. Celui-ci n’était pas armé mais refusait d’obéir au policier.

Moins de deux minutes après l’arrivée du policier sur les lieux, ce dernier a tué Denyakin de onze balles, tirées à la poitrine, à l’épaule gauche, au bras droit, à la cuisse gauche, au flanc droit, à la taille, au poignet droit et à la main gauche.

Les tribunaux de Virginie ont innocenté le policier en février 2012. Le policier a été affecté à des tâches administratives pendant trois ans.

William Chapman

Le 22 avril 2015, William Chapman, un noir de 18 ans, non armé, soupçonné de vol à l’étalage, résiste à son arrestation. Le policier est Stephen Rankin, de nouveau patrouilleur. L’adolescent est tué d’une balle au visage et à la poitrine.

Mardi dernier, le procureur de l’État a annoncé qu’il se propose d’accuser le policier pour meurtre. Depuis quatre mois, le service de police a été incapable de préciser la nature des objets que l’adolescent aurait volés. Il semble donc les soupçons du policier n’étaient pas fondés.

Jamycheal Mitchell

Plus tôt ce même jour du 22 avril 2015, un autre policier de cette ville, L. Schaefer, a procédé à l’arrestation de Jamycheal Mitchell, un noir non armé de 24 ans.

Ce dernier a été incarcéré pour avoir volé trois articles d’un dépanneur (appelé supérette en France). Les articles sont une bouteille de boisson gazeuse Mountain Dew, une barre de chocolat Snicker et un petit gâteau, le tout pour une valeur de 5$.

Après un mois d’incarcération, un juge déclare Mitchell inapte à subir un procès et ordonne son transfert à un hôpital psychiatrique.

Incapables de lui trouver un lit, les forces policières le maintiennent en captivité trois autres mois, plus précisément jusqu’au 19 août, jour où on constate son décès. Selon la directrice de la prison, Mitchell serait mort de cause naturelle.

Pendant que son cadavre est en attente d’autopsie, les dirigeants de la prison ont assuré que sa mort n’avait rien d’anormale.

Toutefois, selon la tante du jeune noir — qui est infirmière — Jamycheal M. Mitchell a été retrouvé dans un état avancé de dénutrition.

Refusant de prendre sa médication et de manger, le jeune noir avait perdu 30kg au cours des quatre mois de son incarcération.

À la suite de son décès, la prison a publié un bref communiqué précisant qu’une enquête était en cours relativement au décès d’un détenu, sans préciser son nom.

C’est le The Guardian qui a ébruité cette affaire, passée complètement inaperçue en Virginie jusqu’à ce que le quotidien britannique la dévoile.

Références :
Death of Kirill Denyakin
Inmate found dead at Hampton Roads Regional Jail
Portsmouth (Virginie)
Young black man jailed since April for alleged $5 theft found dead in cell
William Chapman: state official will seek to prosecute officer who killed teenager
William Chapman: unarmed 18-year-old shot dead by officer who killed before


Hostilité à l’égard des Roms, des Musulmans et des Juifs en Europe

27 août 2015

Le Pew Research Center (PRC) est un organisme américain sans but lucratif créé en 1948 par le fondateur de la Sun Oil Company, Joseph-N. Pew, et son épouse Mary Anderson-Pew.

Du 17 mars au 9 avril 2014, le PRC a réalisé un sondage téléphonique aléatoire auprès d’environ mille adultes dans chacun des pays suivants : Allemagne, Espagne, France, Grèce, Italie, Pologne, et Royaume-Uni.

Ce sondage visait à mesurer la perception de ces peuples à l’égard des Roms, des Musulmans et des Juifs.

Les Roms

Appelés également Bohémiens, Gitans, Tziganes, ou Romanichels, les Roms sont les membres d’un peuple nomade originaire de l’Inde et qui vit principalement dans le sous-continent indo-pakistanais et en Europe. Ils forment 6 à 8% de la population hongroise et 5,3% de la population roumaine. La majorité d’entre eux sont officiellement sans emploi.

2015-08-27 Roms
 
En Espagne, le ressentiment envers les Roms a diminué de 50% à 41% depuis 1991 alors que chez les Allemands, cette proportion est passée de 60% à 42% au cours de la même période.

Interrogés quant à leur opinion favorable ou non au sujet des Roms, les Français et surtout les Italiens se montrent sensiblement moins favorables que les autres Européens.

Il existe une forte corrélation entre l’idéologie du répondant et son opinion à l’égard de cette minorité. En France, 54% des répondants qui se réclament de la Gauche ont une opinion défavorable alors que cette proportion grimpe à 76% chez ceux qui se réclament de la Droite. En Allemagne, ces proportions sont respectivement de 31% et de 51%.

Les Musulmans

2015-08-27 Musulmans
 
Dans les pays européens les plus riches — soit l’Allemagne, la France et le Royaume-Uni — l’opinion publique est majoritairement favorable aux Musulmans. À l’inverse, c’est en Italie, en Grèce et en Pologne qu’on retrouve le plus de répondants qui ont une opinion défavorable à l’égard de ceux-ci. Les Espagnols sont partagés à ce sujet.

Dans le cas de la France, signalons que c’est le pays européen qui possède la plus forte proportion de citoyens de religion musulmane.

Tout comme au sujet des Roms, l’allégeance politique colore l’opinion du répondant à l’égard des Musulmans. Il y a entre 15 et 27 points d’écart entre les répondants de Gauche et de Droite dans ces pays, sauf en Pologne où la différence n’est que 6%.

De plus, il existe une relation directe entre l’opinion défavorable du répondant et son âge; dans tous ces pays, les répondants d’au moins 50 ans sont davantage portés à avoir une opinion défavorable, comparativement à ceux de moins de 30 ans qui ont majoritairement une opinion favorable.

Les Juifs

2015-08-27 Juifs
 
Comparés aux Roms et aux Musulmans, les Juifs sont perçus de manière favorable en Europe, sauf en Grèce, où l’opinion publique est partagée à leur sujet.

En Allemagne, le sentiment défavorable à l’égard des Juifs a chuté de 24% à 5% depuis 1991, probablement en raison du décès de nombreux Allemands qui sont nés avant la Deuxième Guerre mondiale.

Dans le cas de la France, ces données réfutent l’opinion généralement admise dans les pays anglo-saxons à l’effet que ce pays serait hostile aux Juifs, sentiment renforcé par les médias à chaque incident antisémite posé en France, indépendamment de sa gravité.

Dans le cas de la Grèce, il est possible que le ressentiment à l’égard des Juifs soit lié à la longue tradition européenne de rendre les Juifs responsables de tous les problèmes économiques.

Références :
Chapter 4. Views of Roma, Muslims, Jews
Roms


Faits divers No 23

26 août 2015
Végétalisation d’un mur extérieur du musée du quai Branly

 
Vers la fin du XXe siècle, l’architecte-paysagiste brésilien Roberto Burle Marx et le botaniste français Patrick Blanc ont effectué des recherches démontrant la capacité des plantes à vivre verticalement.

Leurs travaux ont permis la mise au point des parois végétalisées intérieures et extérieures, objets depuis d’un engouement partout à travers le monde.

On peut admirer une des œuvres de Patrick Blanc sur la façade du musée du quai de Branly à Paris (un musée consacré aux arts et civilisations d’Afrique).

Référence : Mondor A. Végétaux à l’assaut d’imposantes structures. Quatre-temps 2015; vol. 39 no 2: 38-41.


 
Dès le VIIIe siècle, le papier-monnaie est attesté en Chine sans qu’un exemplaire nous soit parvenu. Toutefois, le plus vieux billet de banque, retrouvé en Chine, date de 1380.

Il est fait de papier de mûrier, cet arbre dont les feuilles sont l’aliment exclusif des vers à soie.

Officiellement, les premiers billets de banque sont apparus au Canada en 1817. Auparavant, toute la monnaie utilisée au pays était sonnante (c’est-à-dire en métal).

Toutefois, en 1685, on a manqué de monnaie en Nouvelle-France. L’intendant Jacques de Meulles mit alors en circulation des cartes à jouer pour pallier la pénurie de liquidités. Il inscrivit divers montants sur des cartes à jouer et y apposa sa signature.

Strictement parlant, ce n’étaient pas des billets de banque, mais elles jouaient le même rôle. Ce fut une des premières utilisations de papier monnaie en Amérique du Nord. Elles furent utilisées jusqu’en 1763.

Référence : Anonyme. Quiz de La Revue. La Revue 2014; no 47: 136.


 
En 2009, 2 918 volontaires âgés de 57 à 81 ans ont participé à une étude portant sur l’identification de cinq odeurs; rose, cuir, orange, poisson et menthe poivrée.

Cinq ans plus tard, 39% de ceux qui commis 4 ou 5 erreurs d’identification sont décédés, 19% de ceux qui en ont commis 2 ou 3, et 10% parmi ceux qui ont commis au maximum qu’une seule erreur.

Les chercheurs concluent que l’odorat est un marqueur de fin de vie.

Référence : Olfactory Dysfunction Predicts 5-Year Mortality in Older Adults


 
En 2014, le prénom le plus populaire donné aux nouveau-nés israéliens fut… Mohammed, le prénom du prophète de l’Islam (qu’on écrit généralement Mahomet en français).

Embarrassé, l’Institut démographique d’Israël a plutôt choisi d’annoncer que Joseph (c’est-à-dire Yosef en hébreu et Youssef en arabe) avait été le prénom de l’année. En fait, ce fut le deuxième plus populaire.

C’est le quotidien israélien Haaretz qui a révélé la fraude, déclenchant de vives réactions dans ce pays qui comprend 21% de citoyens arabes de nationalité israélienne.

Référence : Haddad G. Mohammed est-il israélien ?. La Revue 2014-5; no 48: 21.


 
Les quatre pays qui consacrent le plus de leur territoire à la culture de la vigne sont respectivement l’Espagne (1,02 million d’hectares), la Chine (800 000 hectares), la France (792 000 hectares) et l’Italie (690 000 hectares).

C’est en 2014 que la Chine a relégué de justesse la France à la troisième place mondiale.

Toutefois, si on tient compte de la productivité agricole, la France a produit 46,7 millions d’hectolitres de vin, devant l’Italie (44,7 millions), l’Espagne (41,6 millions) et les États-Unis (22,3 millions). La Chine arrive à la huitième place avec sa production de 11,1 millions d’hectolitres.

80% du vin consommé en Chine est produit localement. Sur les 20% importés, la moitié vient de France, principalement des grands vins et du champagne.

Lors de mon premier voyage en Chine, j’ai eu l’occasion de gouter à deux rouges chinois : l’un était médiocre (sans être mauvais), l’autre plutôt bien.

Références :
La Chine, deuxième vignoble mondial, devant la France
La Chine devient le deuxième vignoble mondial après l’Espagne


 
Elles sont 22. C’est le nombre de femmes qui dirigent actuellement un pays. Elles ont toutes accédé au pouvoir démocratiquement. Celle au pouvoir depuis le plus longtemps — depuis 2005 — est la chancelière allemande Angela Merkel.

Référence : Anonyme. Le quiz de la Revue. La Revue 2014-5; no 48: 176.


 
Le 27 avril 2015, soupçonnant que son conjoint la trompait, une femme de Drummondville a décidé de le punir là où, pour un homme, cela fait le plus mal : elle a délibérément foncé en voiture sur sa rutilante BMW.

L’accident a été précédé d’un grand ménage au cours duquel la femme d’une vingtaine d’années avait jeté les effets personnels de son conjoint à la rue.

Référence : En état de crise, elle emboutit la voiture de son conjoint


 
En 2014, Volkswagen a dépassé Toyota en tant que premier constructeur mondial de voitures.

Sous les douze marques qu’il possède — dont Volkswagen, Audi, Porsche, Bentley et Lamborghini — le constructeur a fabriqué 7,65 millions de véhicules au cours des neuf premiers mois de 2014 (dont 2,7 millions en Chine).

Référence : Egloff E. Volkswagen, No 1 mondial de l’automobile. La Revue 2014-5; no 48: 29.


 
Le bronzage, est-il de la photosynthèse ? Strictement, non puisque ce phénomène se définit comme une capacité à synthétiser des biomolécules directement à partir de composés minéraux — le plus souvent le dioxyde de carbone et l’eau — à l’aide de l’énergie lumineuse reçue du soleil.

Seules les plantes, les algues et les cyanobactéries ont cette propriété. Les animaux en sont incapables.

C’est du moins ce qu’on croyait autrefois. Mais on a découvert que les limaces de mer peuvent effectuer de la photosynthèse à partir des chloroplastes d’algues consommées. Toutefois, parce qu’étrangers à l’animal, les chloroplastes se dégradent rapidement.

Toutefois, la limace de mer Elysia chlorotica va jusqu’à incorporer les gènes de l’algue Vaucheria litorea dans son propre bagage génétique et peut donc effectuer de la photosynthèse jusqu’à neuf mois après avoir cessé de consommer cette algue.

Référence : Joly S et Croisetière MH. Petit journal de botanique. Quatre-temps 2015; vol. 39 no 2: 56-8.


 
En moyenne, le lobby pro-Israël contribue à hauteur de 10 à 15% aux campagnes électorales de tous les membres du Congrès américain, qu’ils soient démocrates ou républicains.

Référence : Marbot O. Le lobby pro-israélien perd du terrain. La Revue 2014; no 47: 46-9.

Liste de tous les faits divers (des plus récents aux plus anciens)


Terrorisme et transport ferroviaire de passagers

24 août 2015

À la suite des attentats du 11 septembre 2001, la sécurité du transport aérien a tellement été améliorée qu’un attentat semblable ne s’est répété nulle part ailleurs au monde depuis.

Mais on n’a rien fait quant au transport ferroviaire.

Si bien que le 11 mars 2004, un attentat a eu lieu dans des trains de banlieue de Madrid, tuant près de 191 personnes et en blessant 1 900 autres.

Les terroristes n’avaient pas lésiné sur les moyens : sur les treize bombes utilisées, dix ont explosé.

Qu’a-t-on fait depuis ?

En Espagne, on a instauré contrôle des bagages sur les trains longue distance.

De plus, sur l’Eurostar (le train qui relie la Grande-Bretagne à la France), on demande aux passagers d’arriver plus d’une demi-heure avant le départ et on leur fait passer un contrôle de sécurité comme dans un aéroport.

En 2006, sur le train qui m’amenait de Londres à Glasgow, il était interdit de photographier la partie du train qui servait de cantine. « Pour des raisons de sécurité », m’avait-on dit. Apparemment, c’était la seule mesure de sécurité à bord.

À l’embarquement, n’importe qui pouvait se présenter à la gare dix minutes avant le départ et prendre le train sans qu’aucune vérification des bagages ne soit exercée. La seule véritable mesure sécuritaire était constituée de quelques militaires armés qui arpentaient les gares à l’affût de passagers suspects.

Il suffisait donc d’avoir l’air normal pour pouvoir commettre n’importe quel attentat sur un train européen.

Profitant de ces graves lacunes, un individu armé jusqu’aux dents a tenté de commettre un carnage sur un train à grande vitesse (TGV) en partance d’Amsterdam pour Paris, le 21 août dernier.

Plusieurs jours après cet incident, il est toutefois navrant de constater que les autorités cherchent encore des prétextes pour ne pas assumer leurs responsabilités.

En France, on compte renforcer le contrôle aléatoire des bagages, une mesure déjà existante. Or un tel contrôle n’a pas empêché le terroriste du TGV de prendre le train avec son arsenal. Tout au plus, le renforcement de cette mesure aurait augmenté les chances qu’on tombe sur lui. Mais pas nécessairement.

Le président de la Société nationale des chemins de fers français croit irréaliste d’étendre le système des aéroports aux gares en raison du nombre trop important de voyageurs dans les gares.

Précisons que le réseau ferroviaire français est constitué de trois mille gares, et que cinq millions de Français empruntent chaque jour quinze mille trains, soit vingt fois plus que ceux qui prennent l’avion.

Citée par le quotidien Le Monde, une source près des autorités règlementaires européennes déclare :  « …si on sécurise à outrance (sic) les trains à grande vitesse, les terroristes se mettront à cibler les trains roulant à moins de 160 km/h. »

Il y a donc des gens en position d’autorité qui n’ont pas encore compris que les terroristes s’attaquent à des êtres humains et non à des modes de transport.

Si les terroristes s’en prennent à des passagers de trains ou d’avions, c’est que les gens s’y entassent. Ailleurs, ils font sauter des mosquées le jour de la prière ou des marchés publics, pour les mêmes raisons.

Que le train soit rapide ou non, que de soit un train de banlieue ou de longue distance, que ce soit un métro souterrain ou un train de surface, cela n’a aucune importance pour le terroriste. Celui-ci veut terroriser et pour ce faire, frapper l’imaginaire par le moyen de la barbarie.

On trouvera ci-dessous des photos qui montrent les mesures de sécurité auxquelles doivent s’astreindre les passagers à toutes les stations du métro de Shanghai. Personne n’entre dans ce métro sans s’y soumettre. Précisons que les passagers n’y subissent pas de fouille corporelle à moins, exceptionnellement, qu’ils aient un comportement suspect.


 
À Paris, le métro a été construit à une époque où la capitale française était beaucoup moins peuplée. De nos jours, la largeur des bouches du métro est à peine suffisante pour accommoder l’achalandage actuel aux heures de pointe. De plus, dans bien des cas, les couloirs entre les bouches et les quais sont trop courts et trop étroits pour qu’on pense y ajouter un véritable contrôle sécuritaire.

Puisqu’on ne peut pas modifier le tracé du métro, il faudra un jour déplacer les bouches du métro parisien pour accommoder son achalandage devenu excessif. Cela sera une nécessité dans un avenir moyennement rapproché. Pourquoi ne pas déclencher un tel chantier dès maintenant et en profiter pour y ajouter des mesures sécuritaires à la Shanghai ?

D’ici là, il suffit d’ajouter des détecteurs de métal connectés à des sirènes d’alarme à l’entrée de toutes les gares pour déceler automatiquement tout individu armé. On ne décèlerait pas les bombes, mais il serait néanmoins impossible prendre le train ou le métro en étant armé comme l’était le terroriste du TGV.

Quant aux métros canadiens, plutôt que de gaspiller un demi-milliard de dollars par année à bombarder futilement l’État islamique, si on avait appliqué cette somme à sécuriser les gares et les métros du pays, le transport de passagers serait déjà parfaitement sécuritaire au pays.

Mais certains politiciens préfèrent parler de sécurité plutôt que de l’instaurer.

Références :
Attaque dans le Thalys : la sécurité dans les gares en question
Attaque du Thalys : Bruxelles veut accélérer son travail sur la sécurité et la sûreté des trains européens
Attentats de Madrid du 11 mars 2004
Attentats du 11 septembre 2001
Sécuriser les trains contre les attentats, débat récurrent depuis le 11-Septembre

Détails techniques des photos :
1re photo : Panasonic GH1, objectif Lumix 14-45 mm — 1/30 sec. — F/4,5 — ISO 125 — 20 mm
2e photo  : Panasonic GH1, objectif Lumix 20 mm — F/1,7 — 1/40 sec. — F/1,7 — ISO 100 — 20 mm


Élections fédérales 2015 : comment voter dès maintenant

21 août 2015

Le 19 octobre, les Canadiens éliront les dirigeants du pays.

Ceux qui le souhaitent pourront voter par anticipation une semaine plus tôt, soit du 9 au 12 octobre.

Les électeurs qui ne seront pas disponibles ni le jour du scrutin ni durant la période du vote par anticipation peuvent voter dès maintenant.

Aller au bureau local du Directeur du scrutin

Pour ce faire, vous devez connaitre le nom de la circonscription fédérale où vous habitez et vous rendre au bureau local du Directeur du scrutin.

Si vous savez le nom de votre circonscription, adressez-vous à votre député sortant — son nom se trouve facilement par une recherche sur l’internet — pour qu’il vous précise l’adresse de ce bureau. C’est ce que j’ai fait.

Si vous ignorez le nom de votre circonscription, attendez de recevoir un dépliant publicitaire d’un des candidats en lice. Ce dépliant devrait préciser son adresse électronique. Demandez-lui de vous indiquer l’adresse civique du bureau local du Directeur du scrutin.

Si vous ne désirez pas attendre de recevoir un tel dépliant, le gouvernement du Québec possède un outil en ligne qui vous permet de trouver le nom de votre circonscription provinciale à partir de votre code postal ou du nom de votre municipalité (voir dernière référence).

Une fois que vous connaissez ce nom, utilisez un moteur de recherche comme Google pour trouver les coordonnées de votre député provincial. Il devrait avoir la courtoisie de vous indiquer celles de son collègue au niveau fédéral.

Preuves d’identité

Pour voter, vous aurez besoin de deux preuves d’identité (dont une portant votre photo) et une preuve de résidence (par exemple, une facture d’électricité ou de téléphone).

Connaitre le nom exact du candidat

La date limite pour le dépôt des candidatures est le 28 septembre. Les noms de tous les candidats en lice ne seront connus qu’après cette date. De plus, pour des raisons de sécurité, les bulletins de vote ne seront dévoilés qu’au moment du vote par anticipation.

Donc, si vous votez dès maintenant, le bulletin de vote indiquera le nom de personne. Sur une simple ligne pointillée, vous devrez écrire le nom du candidat pour lequel vous désirez voter. Vous ne pourrez pas simplement écrire le nom d’un parti politique. Il est donc recommandé d’écrire à l’avance le nom du candidat sur un bout de papier que vous recopierez dans l’isoloir.

Au moment où j’ai voté, une seule personne avait présenté sa candidature, les autres partis n’ayant pas encore choisi leur représentant.

Vous pouvez voter pour n’importe qui. Mais si cette personne n’obtient pas l’investiture de son parti ou se désiste entretemps, votre bulletin de vote sera annulé au moment du dépouillement du scrutin.

Le dépouillement

Avant d’aller dans l’isoloir, on vous remettra le bulletin de vote et deux enveloppes. Dans l’isoloir, vous écrirez le nom du candidat de votre choix, insérer ensuite ce bulletin dans une première enveloppe numérotée, et insérer celle-ci dans une deuxième enveloppe anonyme.

Au sortir de l’isoloir, l’électeur dépose le tout dans la boîte de scrutin.

Au matin du scrutin, le 19 octobre prochain, les préposés à l’élection ouvriront la deuxième enveloppe. Ils vérifieront le numéro que porte l’enveloppe intérieure et rayeront ce numéro du registre des votes par anticipation. Ils déposeront cette enveloppe numérotée (sans l’ouvrir) dans l’urne.

Le soir même, au moment du dépouillement du vote, les enveloppes numérotées seront décachetées et le bulletin sera lu comme tous les bulletins de vote pliés dans l’urne.

Références :
Cartes des circonscriptions fédérales
Élection fédérale canadienne de 2015
Trouvez votre circonscription provinciale


L’exercice, un moyen médiocre de maigrir

17 août 2015

L’exercice physique est un excellent moyen d’améliorer la tolérance à l’effort. De plus, la libération d’endorphines par le corps contribue à un sentiment de bien-être.

Mais est-ce un bon moyen de maigrir ?

C’est ce que pensent ceux qui proposent des diètes amaigrissantes traditionnelles, basées sur un bilan calorique négatif, c’est-à-dire qui veulent que l’obèse réduise sa consommation de calories et/ou augmente sa dépense énergétique.

De telles diètes donnent de bons résultats à court et à moyen terme mais sont généralement inefficaces à instaurer une perte de poids définitive; le sujet se révolte éventuellement contre le sadomasochisme qu’il s’est imposé volontairement et finit par reprendre tout le poids perdu.

Dire à un obèse : « Tu devrais faire de l’exercice », c’est l’équivalent d’une gifle. Dans l’esprit de nombreux obèses, cela revient à dire : « Tu es gros parce que tu es paresseux. »

Le Dr Dominique Garrel — endocrinologue au Centre universitaire de l’université de Montréal et spécialiste de l’obésité — précise que l’activité physique volontaire représente à peine 10% de la dépense d’énergie. En d’autres mots, 90% de notre dépense énergétique sert à l’accomplissement de nos fonctions vitales.

Selon ce spécialiste, l’état de la science indique qu’il n’y a pas de lien entre l’activité physique et la capacité de perdre du poids quand on fait une diète.

Il estime surtout qu’il est faux de penser qu’on peut maigrir sans changer ses habitudes alimentaires.

D’après le Dr Yoni Freedhoff — professeur adjoint à la faculté de médecine de l’université d’Ottawa — vingt ans d’études sur l’activité physique ont démontré que son effet était négligeable sur la perte de poids.

Celui-ci résume : « Dans une étude très rigoureuse, on a suivi des gens qui s’étaient mis à faire cinq à six heures d’activité physique par semaine, pendant un an. Mais à qui on avait demandé de ne pas changer leur diète. Résultat ? Ils ont perdu à peine 1kg pour les femmes, et 1,5kg pour les hommes. »

Pour revenir au Dr Garrel, celui-ci estime que la lutte contre l’obésité passe par une réduction de la consommation d’aliments sucrés.

Les personnes intéressées par ce sujet, sont invitées à lire Le fructose fait grossir, un texte que j’ai écrit en 2011.

Référence : Quand des spécialistes de l’obésité prennent la défense de Coca-Cola


Le défilé de la fierté gaie à Montréal

16 août 2015
Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Participation de la banque Toronto-Dominion
Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Pour la première fois de ma vie, j’ai assisté cet après-midi au défilé montréalais de la fierté gaie. Celle-ci en était à sa 31e édition, devant une foule record de 290 000 personnes.

D’un côté, l’événement fut moins extravagant que je l’anticipais, mais beaucoup plus impressionnant par le nombre des organismes et des entreprises qui y ont participé.

Le défilé dura deux heures, par un dimanche chaud et ensoleillé.

À la tête, on avait placé les personnalités publiques.

À leur suite, on pouvait voir les représentants de divers organismes sans but lucratif qui viennent en aide au milieu homosexuel, mais également d’autres qui ont une vocation plus large.

Également représentés par des chars ou, de manière plus modeste, par des voitures décapotables : des partis politiques, des entreprises, des banques, des clubs sportifs, des Églises protestantes, etc.

Voici quelques photos qui vous donneront une idée de l’événement.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Le GRIS-Montréal — ou Groupe de recherche et d’intervention sociale — est un organisme sans but lucratif dont la mission générale est de favoriser une meilleure connaissance des réalités homosexuelles et bisexuelles.

Il s’adresse principalement aux jeunes en milieu scolaire afin de leur offrir en priorité ses services de démystification de l’homosexualité et de la bisexualité, d’où cet autobus scolaire qui ferme la marche de ses participants.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

En arabe, ce qui se prononce helem signifie rêve.

HELEM-Montréal est un organisme à but non lucratif établi au Québec en février 2004, sans affiliation religieuse ni politique. L’organisme œœuvre à combattre l’homophobie au sein de la communauté libanaise de Montréal et à soutenir les homosexuels libanais ou arabophones de la ville.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Au milieu de gratte-ciels dont l’érection est due à de vigoureux travailleurs québécois, la compagnie Pfizer présentait son médicament le plus connu.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Sous le regard sévère des statues qui ornent le toit de la basilique Marie-Reine-du-Monde, quelques danseurs faisaient la fête sur le char de Spin-Énergie (un centre où se pratique le conditionnement physique sur vélo).

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

La cathédrale du Christ de Montréal et l’église Unie St-Jacques le Majeur étaient également représentées.

Les bénévoles de cette dernière offraient gratuitement des câlins aux personnes de l’assistance qui en sentaient le besoin.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

C’est sous une pluie de confettis que les représentants de Jeunesse Lambda ont défilé. Cette association organise des rencontres et activités sociales pour les jeunes homosexuels de 25 ans et moins.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Mado, le plus célèbre travesti du Québec, a accepté de poser pour ce blogue. Cet artiste possède un cabaret à son nom dans le Village gai de Montréal.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Présents au départ du défilé parmi les personnalités publiques, le chef du Nouveau Parti Démocratique et son épouse se sont ensuite déplacés sur la tribune du char du NPD.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Le Cocktail est un bar situé dans le Village gai. Il présente des spectacles de travestis du mercredi au dimanche. Le vendredi soir est réservé uniquement aux femmes.

Détails techniques : Olympus OM-D e-m5, objectifs M.Zuiko 40-150 mm R (les 1re et 11e photos) et M.Zuiko 12-40 mm F/2,8 (les autres photos)
  1re photo : 1/640 sec. — F/5,6 — ISO 200 — 150 mm
  2e  photo : 1/800 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 22 mm
  3e  photo : 1/1600 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 27 mm
  4e  photo : 1/2000 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 12 mm
  5e  photo : 1/2000 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 13 mm
  6e  photo : 1/2500 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 21 mm
  7e  photo : 1/2500 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 15 mm
  8e  photo : 1/640 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 40 mm
  9e  photo : 1/2500 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 40 mm
10e  photo : 1/1000 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 40 mm
11e  photo : 1/400 sec. — F/5,6 — ISO 200 — 150 mm
12e  photo : 1/2500 sec. — F/2,8 — ISO 200 — 31 mm


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 92 autres abonnés